Bienvenue >> Les villas romaines

Recherche

Imprimer Envoyer

Villa des Papyrus


Villa dei Papiri
80056 Erculano (NA)
Campanie, Italie

Tel. + 39 081 862 17 55 ou 857 5347     Courriel : infopompei@tin.it
 
Quelques informations pratiques :
 
Où ? 
Venant de Naples ou de Pompéi, prendre le train Circumvesuviana, ligne Naples-Sorrento, et descendre à Erculano Scavi.
Villes proches : Naples et Pompei
 
Quand ? Quelle visite ?
Première villa fouillée au XIXe s. mais la dernière a avoir été ouverte au public. Hors les murs de la ville antique, l’entrée se fait par celle du site d’Herculanum. Attention! la visite, uniquement en fin de semaine, est couplée avec la visite d’Herculanum sans surcoût, mais avec une obligation de réservation par Internet. Visites 
 
 
Gestionnaire : Soprintendenza di Pompei i Caserta
 
 

A la Villa des Papyrus, vous trouverez…

Cette villa, encore incomplètement fouillée, est très célèbre pour trois raisons : c’est la première villa à être fouillée à Herculanum en 1750 ; c’est dans une de ses pièces qu’ont été retrouvés près de deux mille manuscrits (papyrus) ; c’est celle enfin qui a servi de modèle pour la somptueuse reconstitution faite pour Paul Getty à Malibu (Californie).

La villa est à quelque 200 m des limites de l’agglomération d’Herculanum. Les fouilles souterraines, abandonnées au XVIIIe s. à cause de leur dangerosité, n’ont été reprises qu’en 1927 et sont encore en cours. Pourtant seulement une petite partie de la villa est visible. Les fouilles, depuis 1991, ont permis de dégager l’espace entre la ville et la villa. Elle est aussi appelée la villa de Pison, du nom de son proprié taire, beau-père de Jules César, ami et disciple du philosophe Philodème. L’école épicurienne qu’il dirigeait fut fré quentée, entre autres, par le grand poète Virgile au cours de ses années de formation. Ces papyrus forment la plus grande bibliothèque é picurienne conservée.

La visite, nouvellement organisée (mars 2004), peut sembler décevante si l’on s’attend à retrouver la villa de Malibu. Le site est très loin d’être totalement fouillé et sa mise en valeur est un peu succincte. Cependant on ne peut être qu’ému par ce lieu mythique qui apporte encore maintenant des lumières su r l’épicurisme campanien. Mieux qu’ailleurs on peut voir le travail effectué, sur près de 30 m de profondeur, pour dégager de la lave durcie le site d’Herculanum.

… dans les environs


Cette rubrique est certes superflue pour tous ces grands sites de la région du Vésuve. Le forfait trois jours est le meilleur choix. Il permet la visite de tous les sites. Le forfait d’un jour ne permet la visite que d’une seule des quatre villas (Papyrus, Boscoreale, Oplontis et San Marco). La visite du Musée archéologique de Naples est un complément indispensable car ce qui n’est pas présenté in situ, à Paris, à New York ou à St Pétersbourg s’y trouve.
 
 

Connexion