Bienvenue >> Les villas romaines

Recherche

Imprimer Envoyer

Villa d'Almenara-Puras

 
Museo de las villas romanas
Ctra. N-601, Km 137                                                                                                                   47419 Puras -  Valladolid Espagne
 
Tel.: +34 983 626 036     Courriel : mvr@dip-valladolid.es
 
Quelques informations pratiques
 
  Où ?
À 62 km au sud de Valladolid. Sur le vaste plateau agricole de la Meseta de Castille, la villa se trouve au Km 175 (distance depuis Madrid), sur la route Madrid à Valladolid.
 
  Quand ? Comment ?
Site ouvert toute l'année d'avril à septembre : 10.30 à 14.00 h. et 16.30 à 20 h. ; hors saison: 10.30 à 14 h. et de 16 à 18 h. Visite libre ou guidée pour les groupes avec réservation préalable.
 
        Site Internet
 www.museodelasvillasromanas.com       http://www.diputaciondevalladolid.es
 
Gestionnaire : Diputación de Valladolid 



Le musée a été inauguré en mai 2003. Il présente les vestiges d’une très grande villa présentée sous un bâtiment de protection ; la vingtaine de mosaïques géométriques et figurées sont, pour la plupart, intactes.
Un premier bâtiment est un centre d’interprétation des villas romaines et le musée du site. 

À Almenara-Puras, vous trouverez…

… un musée de site et de synthèse sur les villas romaines

Après avoir vu un audio-visuel sur les Romains en Espagne, vous êtes invités à passer dans le musée. Appelé « Musée des villas romaines » (d’où le grand MVR à l’entrée), il explique, grâce à divers exemples, les aspects importants de la vie d’une villa romaine (productions artisanales et agricoles, échanges, religion, loisirs, éclat des derniers moments de l’Empire) et présente, avant d’entrer dans le bâtiment de protection, la villa d’Almenara.

…Des vestiges immobiliers et de nombreuses mosaïques

Il s’agit d’une très grande villa du IVe s., présentée sous un très vaste bâtiment de protection de près de 5 000 m2. Fouillées dans les années 40 puis dans les années 60, c’est de 1996 à 2002 que la mise en valeur du site a été réalisée. L’ensemble a été ouvert en mai 2003. Sont présentées in situ une vingtaine de mosaïques pour la plupart géométriques. Deux sont figurées. La plus grande est celle d’un oecus octogonal qui montre, dans un tableau central, trois nymphes s’appliquant à la toilette d’un cheval, interprété comme étant Pégase. Il fait jaillir une source sous son sabot mais n’a pas les ailes qui le caractérisent généralement. Il est probable, en effet, que le commanditaire du pavement ait voulu faire représenter, avec beaucoup de réalisme, son cheval favori. Ce pavement est parfaitement conservé et très finement réalisé.


… un ensemble architectural impressionnant

Les dimensions des deux bâtiments, le musée et le bâtiment de protection, sont tout à fait exceptionnels pour une villa avec respectivement 1 200 m2 et 4 800 m2. Le toit n’est soutenu, en son centre, que par trois poteaux ce qui permet une vue parfaite de l’ensemble des vestiges. Une partie des murs de ce bâtiment comme ceux du musée sont constitués de lattes de bois à claire-voie ce qui permet, dans cette région très ensoleillée, un éclairage intérieur tamisé. … et aux environs La villa est à 55 km au sud de Valladolid et à 60 km d’Avila. Par contre la Meseta, peu peuplée, semble bien déserte.

… et dans les environs

La villa est à 55 km au sud de Valladolid et à 60 km d’Avila. Par contre la Meseta, peu peuplée, semble bien déserte.
 
 

Connexion