Bienvenue >> Les villas romaines

Recherche

Imprimer Envoyer

Villa de Centcelles


Vil.la de Centcelles
Afores
43120 Constanti

Tel. 0034 - 977 52 33 74    
 
Quelques informations pratiques  
 
Où ?
Prendre la N 340 qui contourne l’agglomération de Tarragone et la sortie 33 en direction de Constanti (N 240). Le site est à un kilomètre du village en direction du nord-est.
 
Quand ? Quelle visite
Le site est ouvert toute l'année à partir de 10 h. le matin et 13.30 l'après midi. Il est fermé le lundi et l'après midi les jours fériés. Prévoir 1 heure pour la visite du site et du petit centre d’interprétation. Visite libre.
 
  Site internet
 http://www.mnat.es/esp/tarraco/monu/monu13.html 
 



A Centcelles, vous trouverez

… une exceptionnelle salle à coupole

Cette salle est connue depuis toujours mais ce n’est qu’en 1877 que les mosaïques et les peintures murales qui ornent la coupole ont été reconnues comme telles. Elles ont été publiées en 1888. L’Institut Archéologique Allemand s’est chargé de leur nettoyage et de leur restauration. Elle a 10,70 m de diamètre et 13,60 de haut. La décoration de la coupole, bien que très lacunaire, est exceptionnelle. Elle comprend, sous la corniche qui marque le début de la coupole, une bande de peinture al fresco avec principalement des scènes de chasse. La coupole elle-même est décorée de quatre bandes concentriques de mosaïques polychromes avec un nombre important de représentations de thèmes bibliques. Construite au IVe s. cette salle a servi de mausolée à un personnage important. Un y a encore débat quant à sa fonction initiale (a-t-elle été construite pour cet usage ou s’agit-il d’une salle d’apparat transformée plus tard en bâtiment funéraire ?) et quant au nom du personnage qui a été enterré dans la crypte : on parle de l’Empereur Constant assassiné en Espagne en 350 ou de quelque dignitaire ecclésiastique de Tarragone. Le site a été classé en 1931.

… une villa à part entière

Cette salle étonnante, et sa voisine, moins complète et dotée d’une couverture moderne, ne doivent pas faire oublier que l’histoire du lieu ne commence pas au IVe s. Le site était occupé dès le IIe s. avant notre ère. La villa date du Ier / IIe s., les bains et quelques salles
d’habitation sont visibles, sous un toit de protection à l’entrée du site, à la droite des grandes salles à coupole. Sur la gauche se trouvent d’autres pièces dont une belle salle à abside qui est utilisée pour l’accueil et un petit centre d’interprétation avec, entre autres, deux intéressantes maquettes
Site géré par  le "Museu Nacional Arqueológic de Tarragona" 

… et dans les environs

Environs particulièrement riches. Voir alors, un peu plus à l’est, le monumental acqueduc qui alimentait Tarragone. Trois autres villas sont signalées (Els Munts à Altafulla, del Moro à Torredembarra, Calipolis à Salau) mais Els Munts est la seule, à ce jour, a être vraiment mise en valeur. Il s’agit d’une grande villa avec des vestiges importants (mosaïques, peintures murales etc.) Une salle entière du musée archéologique de Tarragone expose les artefacts de la villa. Sur la même route, la N 340, voir aussi la Tour des Scipions et, en direction de Barcelone, la porte monumentale de Bacà.




 
 

Connexion