Imprimer

Villa romana de Milreu - Estoi


Ruínas de Milreu
Estoi
8000 Faro
Algarve - Portugal

Tel : +351 - 289 997 823   Courriel : 
drf.ippar@ippar.pt
 
 
Quelques informations pratiques 
 
Où ? 
De Faro, prendre la route N 2 en direction de Sao Brás de Alportel ; tourner à droite dans le village de Coiro da Burra en direction d’Estoi. Le site se trouve sur la gauche en montant vers le village.
Villes proches : Faro (9 km au sud), sortie 5 sur l’autoroute du littoral.
 
Quand ? Quelle visite ?
Ouvert toute l’année (sauf le vendredi saint, le dimanche de Pâques, le 1er mai et le 25 décembre). Fermé le lundi. Ouverture à 09.30 le matin et à 14.00 l'après-midi. Visite libre.
 
Site internet 
 
Gestionnaire : IPPAR Faro
 
 
 



À Milreu, vous trouverez…

... des vestiges immobiliers

Connu depuis longtemps (fouillé dans les années 1870 et reconnu Monument national en 1910), le site de Milreu a été presque complètement mis au jour par une équipe allemande de 1970 à la fin des années 90. Les vestiges de cette grande villa à péristyle, occupée du IIe s. au VIe s. sont exceptionnels:plan très lisible, de nombreuses mosaïques, des bains importants et surtout un nymphée, temple dédiée au culte des eaux, très bien conservé avec une élévation de plus de 10 m encore en place et qui sera christianisé au VIe s.

… quelques mosaïques

La villa est riche en mosaïques. Certaines sont géométriques, mais les plus belles sont les mosaïques des murs du podium du nymphée, des bassins des thermes et d’une partie du péristyle où sont représentés, avec un soucis du détail et une grande finesse d’exécution, des animaux aquatiques : dauphins, poissons, poulpes, coquillages etc.
… un petit centre d’interprétation
mais pas de musée de site. Les artefacts de cette riche villa sont au musée archéologique de Faro, à celui de Lagos et, pour les plus belles pièces, au Musée National d’Archéologie de Lisbonne.


... et aux environs

L’Algarve est une région touristique riche en sites romains. Dans l’Antiquité, c’était la dernière étape « méditerranéenne » avant les grands voyages atlantiques vers la Bretagne. Une autre grande villa, celle de Cerro da Vila, est présentée au public à une trentaine de kilomètres à l’est. Deux autres, celle d’Abicada à l’ouest en bord de mer et celle de Montinho das Laranjeiras, plus au nord, à la frontière espagnole sont accessibles dans une présentation plus simple. Plus porche encore, la ville de Faro, ancienne agglomération romaine d’Ossonaba, vaut la visite.